Parfums et publicité 4/5 – Rêves, Poésie et Contes de fées

C’est parti pour un quatrième volet d’analyse des pubs de parfum (après les histoires d’amour , la sensualité, séduction et sexualité  et les rocks, rebelles et indépendance). Aujourd’hui ce sera les contes, les rêves et la poésie. J’avais hâte de vous parler de ce thème parce que c’est celui que je préfère.

Il était un temps où la publicité était bête et méchante. Il suffisait de secouer le produit en répétant son nom plusieurs fois pour que les consommateurs consomment. SCOOP ! C’est fini … L’offre s’est multipliée à un rythme fou et les consommateurs sont devenus exigeants !

Alors la communication a dû s’adapter et se différencier. Avec ou sans publicité on consommera. Elle ne dit plus « consomme ! » mais « choisis-moi ». Et en l’espace de quelques secondes elle tente de nous faire nous évader. La publicité, c’est bien une des dernières choses qui reste toujours optimiste ! Alors bien sûr les fins sont commerciales, mais elle fait tout pour nous faire rêver ! Et qui peut refuser 30 secondes de rêve ? Encore une fois, les publicités pour les parfums représentent très bien cette tendance. Tout simplement parce qu’on a toujours eu besoin de titiller l’imagination d’un téléspectateur pour lui vendre une odeur.

Certaines marques de parfum jouent la carte du rêve à fond et nous pondent de vraies merveilles publicitaires. Le moindre détail de l’image ou du son est soigné pour nous faire voyager. On quitte la triste réalité pour un monde esthétique où tout est possible.

Je parle alors de poésie. Le publicitaire est un créateur de beauté, aussi formelle soit elle, qu’il veut partager.

J’ai relié ce thème aux contes de fées. Les contes veulent aussi nous faire rêver en nous racontant des histoires extraordinaires. Or beaucoup de pubs pour des parfums reprennent des contes que l’on connait tous. C’est un moyen de réactiver quelque chose qui nous a déjà fait rêver pour garantir une plus grande efficacité.

Voici 8 publicités pour illustrer cet article :

– Miss Dior Chérie : La fraicheur, la jeunesse, les couleurs pastelles, la légèreté, Paris, l’envol, … On utilise tous les outils poétiques efficaces et reconnus.

– Dahlia noir : Les mouvements sont sublimes. Le corps de la femme se mélange avec les fleurs qui font naitre des formes pouvant suggerer les tâches utilisées en psychanalitique. Le noir et blanc englobe le tout de mystère et de luxe.

– Nina Ricci reprend des contes de fées avec un univers magique et esthétique. On retrouve toujours les pommes rouges, les robes de princesses, les histoires de magie, …

Flower by Kenzo : Sans doute une de mes publicités préférées tous domaines confondus. J’adore la poésie des images tout simplement. Et quand je vous parlais d’optimisme publicitaire : ce n’est pas beau de fleurir tous les toits d’une ville grise et triste pour les transformer en lieux magiques et colorés ?

–  Voyage d’Hermès : Magnifique publicité qui incite à l’évasion et qui donne des envies de liberté.

– Lolita Lempika : Un conte de fées, un peu à la façon Nina Ricci.

– La petite robe noire : Publicité récente de Guerlain qui retrace joliment l’histoire du parfum et du flacon. Et vous l’aurez peut être remarqué, un des seuls spots sans égérie !

A bientôt pour une toute dernière histoire de parfum avec ceux qui mettent en scène nos idoles et nos inspirations.

En attendant, si vous aimez cet article, partagez-le. Merci. :)

Suivez-moi sur Facebook !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s