Adely et Octo’plus – Permis de plaider

Aujourd’hui je viens vous parler d’un spot, non pas créé par une grande agence, non pas pour un annonceur au rayonnement international, mais bien par mes petits camarades, Caroline Surribas, Jérémy Crouzet et moi-même, au sein de notre agence de communication Octo’plus, montée pour le projet tuteuré de la licence communication multi media (IAE Lyon 3), et qui, malgré son statut fictif, n’en a pas moins une identité singulière. Parce qu’après tout, il faut bien que Léa fasse sa pub aussi !

 Logo octo'plus licence c2m

Je ne vais pas rentrer dans les détails aujourd’hui car je reviendrai ici en parler de manière plus approfondie pour expliquer la campagne dans son intégralité, la démarche stratégique et les retombées qu’on aura pu constater. Je ferai également, dans quelques mois, un article pour vous présenter cette chose à laquelle nous avons donné vie tous les 3, l’agence Octo’plus, qui a beau être fictive, n’en a pas moins une identité particulière (vous remarquerez la timide démarche de teasing).

Bref, aujourd’hui je vous présente brièvement un bout de la campagne qui démarre cette semaine, mise en place pour l’Adely. Il s’agit d’une association étudiante qui existe depuis 20 ans à Lyon 3. Son rôle est essentiellement d’organiser le prestigieux concours de plaidoiries de Lyon qui se tient chaque année au sein de l’université. D’ailleurs, si vous êtes étudiant lyonnais, qu’importe votre filière ou niveau, vous pouvez dès à présent vous inscrire pour relever le défi.

logo adely lyon 3

Pour promouvoir l’événement, nous avons souhaité l’associer au personnage James Bond, qui fêtait ses 50 ans au moment des 20 ans du concours. Un parallèle ambitieux pour les débutants que nous sommes, qui nous permettrait de bénéficier de la forte médiatisation et popularité de l’agent secret le plus connu du monde. L’idée est alors d’associer l’image de James Bond à celle d’un plaideur. Charisme, éloquence, élégance, adversité, épreuve et second degré, en creusant, les points communs sont nombreux, à la différence évidente qu’un plaideur est non violent.

Nous avons donc mis en scène le trajet d’un plaideur qui se rend à la finale du concours de plaidoiries. Mais ce trajet s’avère être compliqué, car sa rivale au concours, ne va pas lui faciliter la tâche. Très vite, le parallèle se fait avec James Bond et le héros relève chaque défi avec une aisance et une classe peu communes. Les acteurs sont tous membres de l’association, et notre James Bond cascadeur en est le président. Tous les 3, nous n’avions jamais touché à une caméra ni à un logiciel de montage (merci de votre indulgence), ce fut donc un travail aussi laborieux que drôle à réaliser. Il était évident que nous n’atteindrions pas le niveau des célèbres films, alors nous avons préféré misé sur l’humour. Je vous laisse apprécier le tout.

Histoire de rester cohérents dans toute notre communication, il nous était indispensable de faire référence à James Bond dans tous nos supports, y compris les plus institutionnels. Le travail de graphisme a été réalisé par Jérémy Crouzet, qui a su rappeler subtilement le gun barrel dans les invitations.

Invitations concours de plaidoiries lyon 3 adely

Et qui a su nous faire de magnifiques affiches pour le concours, où le plaideur est dans la peau de James Bond.

affiche creative concours plaidoiries lyon 3 adely james bond licence c2m

Alors, votre avis sur notre travail ? Et n’hésitez pas à le partager, il faut faire la pub de ce concours ! Ni à suivre mon blog sur Facebook ou Twitter . Thanks !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s