La FNAC – « T’as vu le dernier ..? », « Transforme-tout » et « Boulimique littéraire »

Après 6 ans d’absence sur nos télévisions, la FNAC lance une nouvelle campagne, imaginée par l’agence Marcel, entre autre connue pour ses fabuleuses campagnes Oasis.

FNAC - publicites - t as vu le dernier - transforme tout - boulimique litteraire - pub

Après un petit teasing lancé sur les réseaux sociaux de la FNAC, 3 spots de 30 secondes chacun, sortiront à partir de demain, le 8 septembre 2013, aux heures de grande audience.

Alors pourquoi ce grand retour sur nos écrans ? La FNAC est, il me semble, leader de son marché et bénéficie d’une notoriété quasi parfaite. Jusqu’ici le gros de sa communication était basé sur des campagnes d’e-mailing très efficaces car très bien personnalisées (oui, j’ai souvent cédé) et sur des techniques de fidélisation plutôt efficaces elles aussi (oui, j’ai aussi la carte – je suis une bonne cible).

Mais peut être que la FNAC, dans l’esprit des gens, est encore trop assimilée aux catégories musique + livres. Or les deux sont aujourd’hui si facilement téléchargeables sur le web, que je suppose que les résultats de la FNAC ne peuvent qu’en souffrir. Pourtant ce n’est pas faute d’avoir développé une nouvelle offre numérique via leur site. La mort récente de Virgin donne également froid dans le dos !

Tout ça pour dire que c’était ingénieux de renforcer leur communication. Surtout qu’après une si grande absence des mass medias, cette campagne ne sera que plus remarquée.

La campagne se divise en 3 spots donc, chacun centré sur un profil type de client, mis en scène avec humour :

 On a Philipe, 45 ans, l’archétype du fan de technologies et de nouveautés. La FNAC l’appelle ici le « T’as vu le dernier … ? ». Dépassé par son fils, la solution de la FNAC réside en sa carte adhérent qui permet d’être informé en avant-première des nouveautés.

On a Mathis, 5 ans, qui crée des histoires à partir des objets de son quotidien. La FNAC l’appelle le « Transforme-tout ». La solution FNAC pour ses parents parfois dépassés, ce sont les espaces Fnac-Kids qui proposent plein d’ateliers pour développer la créativité des enfants.

Et on a, Sarah, 28 ans, passionnée de lecture, c’est la « Boulimique littéraire ». La solution FNAC pour ne jamais tomber en rade de livres c’est la livraison gratuite partout en France.

On comprend donc bien la promesse de la FNAC qui nous dit que, qui qu’on soit, quelques soient nos passions, on pourra trouver notre bonheur à la FNAC. La campagne permet de montrer que l’enseigne a su s’adapter aux aspirations de l’époque, pour demeurer l’incontournable de tous ceux qui s’intéressent à la culture et à l’high tech.

L’idée de centrer sur des clients est excellente car elle peut permettre à la FNAC de prolonger la campagne avec d’autres profils. Je pense par exemples à un geek ou un passionné de photos.

 Suivez mon blog sur Facebook ou Twitter .

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s