Piment Givré – L’agence aux idées fraîches et fortes

Il était grand temps de vous parler un peu de mon dernier stage long en communication. Je l’ai effectué en octobre et novembre 2011 dans une petite agence qui s’appelle Piment Givré.

Après avoir effectué mon premier stage en mairie pour découvrir la communication des collectivités territoriales j’avais très envie de faire mon second en agence de communication, car c’est peut être, à terme, là où je travaillerai. J’avais un objectif principal en cherchant mon stage : trouver une agence 360° afin de pouvoir toucher et observer tous les métiers d’agence. En effet je cherchais quelle spécialisation m’intéressait pour ma poursuite d’études et je comptais sur ce stage pour m’éclairer.

Piment Givré est une petite structure toute nouvelle sur Lyon (le gérant, Alban Gardet, travaillait dans le Jura). Petit à petit elle se fait une place dans le marché de la communication locale en travaillant essentiellement avec des PME. Sa ligne de conduite est de toujours rester proche et accessible pour ses clients.

Pour ma part j’ai été chargée de l’aspect stratégique et rédactionnel de la communication, même si cela ne m’a pas empêchée de travailler un peu de graphisme. J’ai donc élaboré des dossiers stratégiques pour certains annonceurs comme Borne Online, une entreprise Lilloise qui conçoit des bornes multimédia, Eric Noyer, un chef de chœur qui voulait promouvoir ses formations en chant, Leleu SA, une entreprise spécialisée dans les structures métalliques et le tréfilé, ou encore un nouveau site de jouets qui allait se lancer sur le marché. A chaque fois j’ai pris garde à ce que les notions stratégiques restent accessibles et correspondent ainsi à l’image de l’agence.

Ce stage a été très enrichissant pour moi et m’a permis de faire de nombreux progrès dans tous les domaines. De plus, je suis désormais certaine de vouloir travailler dans la communication stratégique et non pas graphique, ce qui m’attirait le plus à mon entrée en BTS.

Je ne joins pas mon rapport de stage, car certaines données utilisées sont confidentielles.

Mon projet pro BTS – Vivre à Givors

Cette semaine, je passe mon premier oral de CCF. J’ai donc pensé que c’était l’occasion de présenter ici aussi mon projet professionnel.

Le projet professionnel, est le projet que chaque étudiant choisit (généralement il est en rapport avec un des stages) pour le présenter devant un jury composé de professeurs et de professionnels de la communication en fin d’études.

Pour ma part, j’ai choisis d’utiliser mon premier stage long, au service communication de la mairie de Givors, pour en faire mon projet et pour réfléchir autour d’une problématique : Comment communique une commune pour ses habitants ?

En me basant sur ce que j’ai pu observer à Givors j’ai donc essayé d’analyser les moyens de communication que pouvaient utiliser les communes (pour leur communication intra murros uniquement).

Givors étant une ville assez excentrée et qui connait quelques difficultés, notamment du fait de certains quartiers défavorisés, il était très intéressant de voir comment la municipalité allait tenter de lui redonner une dynamique.

Pour répondre à cette problématique j’ai différencier les missions qui m’ont été confiées aux tâches que j’ai pu observer.

La mission la plus importante qui me fut confiée est celle de la réalisation de la campagne des Nuits Mozaïques. Il s’agit d’un festival annuel qui a lieu dans un quartier en difficulté de la ville : les Vernes. Il permet aux habitants de renouer des liens sociaux et de participer à la vie de la commune.

Pour cela, avec l’aide d’une seconde stagière, j’ai donc réalisé une carte postale, une affiche et un panneau.

Pour télécharger mon rapport en pdf, c’est par .

(Note obtenue 17/20)